Le project

slide2

AGRICULTEURS GARDIENS

• Définition d’un protocole de “bonnes pratiques agricoles et culturelles” pour la conservation et la valorisation du patrimoine génétique des territoires transfrontaliers et de montagne, à travers la sauvegarde des connaissances pratiques de culture, de conservation, de reproduction et de consommation liées à la biodiversité agricole.

• Redonner aux agriculteurs locaux la mission de protection des ressources et espèces locales.

• Valoriser la conservation et la culture des variétés locales à travers la production, la vente et la consommation de ces produits typiques.

• Favoriser l’échange d’informations et de matériel entre agriculteurs italiens et français.

• Constituer un réseau transfrontalier d’agriculteurs conservateurs de la biodiversité maraichère.

• Favoriser la constitution d’associations de producteurs locaux, de préférence biologiques; d’un cahier des charges et d’un label unique “transfrontalier” de valorisation et de traçabilité des produits typiques italiens et français.
Objectif général

Freiner l’érosion génétique et contrecarrer le risque d’extinction irrémédiable de certaines espèces maraîchères propres aux territoires transfrontaliers et restituer à ces mêmes territoires le patrimoine “culturel et cultural” lié à leurs biodiversités agricoles, à travers l’échange d’information, de techniques culturales et de semences pour leur propagation, en favorisant leur promotion, leur production et leur consommation à travers la création d’un réseau transfrontalier d’agriculteurs conservateurs de la biodiversité.
Objectifs spécifiques

1. Identifier et restaurer les variétés maraîchères locales à risque de disparition des deux versants des Alpes.

2. Caractériser le comportement de la vingtaine de biodiversités identifiées par rapport aux conditions environnementales des terroirs insérés dans le projet, du point de vue morphologique et phénologique, des résistances ou sensibilités aux agents pathogènes et assurer la multiplication des semences caractéristiques.

3. Mettre en place un dispositif transfrontalier pour conserver et diffuser les biodiversités caractéristiques des terroirs transfrontaliers.

4. Promouvoir, disséminer et diffuser à niveau transfrontalier les valeurs de la biodiversité et des espèces maraîchères.
Résultats attendus

1. Récupération, reconnaissance et conservation d’au moins vingt biodiversités maraîchères des territoires transfrontaliers de référence.

2. Restauration, amélioration et reproduction de biodiversité.

3. Constitution d’un réseau transfrontalier d’agriculteurs gardiens de semences et établissement des conditions de stabilisation du réseau dans le temps.

4. Augmentation de l’attention à la biodiversité aussi bien de la part des professionnels du maraîchage que des consommateurs des deux versants des Alpes.